EXTENSION DE MAISON

 

EXTENSION DE MAISON : QUELQUES BONNES PRATIQUES A SUIVRE

 

iStock 1151041971

Vous êtes bien dans votre maison, mais il vous manque de la place ? Vous souhaitez bâtir une véranda, une pièce supplémentaire en plein pied, une surélévation, un prolongement de votre salon ou encore une extension sur plusieurs niveaux ? Plusieurs bonnes pratiques sont à suivre. Les règles d'urbanisme, la topographie et l'architecture, les contraintes techniques, les réglementations thermiques, ... autant de points à prendre en considération pour réaliser votre extension de maison dans les meilleures conditions. Suivez le guide avec Artep, votre courtier en travaux.

S’informer sur les règles d’urbanisme de votre commune.

Premier bon réflexe, lorsque vous prévoyez de faire une extension : s'informer sur les règles d'urbanisme de votre commune.

Quelle que soit la construction prévue, vous devrez respecter les limitations imposées par votre commune d'habitation. Ces règles d'urbanisme sont mentionnées dans le PLU (Plan Local d’Urbanisme) et dans le POS (Plan d’Occupation des Sols), depuis la loi Solidarité et Renouvellement Urbain de décembre 2000. Le PLU permet notamment de déterminer l’affectation des sols pour chaque terrain présent sur une commune ainsi que les réglementations applicables sur la parcelle.

Selon votre ville d'habitation, les règles seront différentes. Il est donc primordial de consulter ces documents en mairie avant toute demande ou dépôt de permis de construire, permis d'aménager ou permis de démolir.

Vous pourrez y accéder en contactant le service urbanisme de votre commune de résidence.

Ce n'est qu'une fois avoir intégré les règles prescrites, que vous pourrez imaginer et réaliser à loisir le projet que vous avez en tête.

Sachez par exemple, que dans certains cas, votre projet nécessitera le dépôt d'une demande de permis de construire, dans d'autres, une simple déclaration préalable de travaux suffira. Dans la plupart des communes par exemple, si vous prévoyez une extension dont la surface au sol est comprise en 5 et 20 m2, la secondes demande sera suffisante. En ville, le projet pourra même atteindre 40 m2 au sol si votre maison ne dépasse pas les 170 m2, sans avoir besoin d'un permis de construire.

Prendre en considération la règlementation thermique.

Conformément à la réglementation thermique RT 2012, si vous dépassez en surface les 30% de votre maison, vous devrez réaliser un bilan thermique et également prévoir d'installer des équipements plus onéreux.

La règlementation thermique impose en effet des contraintes législatives supplémentaires pour votre extension. Aussi il est conseillé de ne pas dépasser cette limite de 30% de surface, ou les 150m2, si vous souhaitez limiter vos dépenses.

Dans le cas contraire, un surcoût conséquent s'ajoute à vos travaux après l'étude énergétique effectuée, qui mettra en lumière des installations additionnelles pour respecter l'environnement et l'écologie. Vous aurez également tout intérêt à consulter un architecte ou un expert du bilan thermique des constructions avant de vous lancer dans une extension de cette envergure.

Veillez à bien considérer cette règlementation afin de concevoir le projet qui répondra à vos envies, et qui sera parfaitement adapté à la structure actuelle de votre habitation.

Trouver des réponses adéquates aux contraintes liées à votre bien.

Vous ne réaliserez pas de la même manière une véranda sur un sol en pente que sur un sol plat.

De même, votre extension de maison devra prendre en compte un ensemble d'éléments parfois complexe, telle que la superficie totale de votre propriété, l'orientation de votre terrain, la présence d'arbres à conserver, la nécessité d'un accès à la piscine, etc...

D'autres critères entreront également en ligne de compte, comme par exemple, la présence de stationnements, les dénivelés et la nature du terrain sur lequel vous allez construire votre extension, et bien d'autres encore.

Là encore, vous aurez besoin des conseils d'un spécialiste, tel que Artep, votre courtier en travaux, qui vous aidera à trouver les bonnes réponses et les bons partenaires indispensables à la réussite de votre projet.

Faire appel à un spécialiste des travaux d'extension, tel qu'Artep vous permettra également d'imaginer une extension qui s'adapte parfaitement au style de votre maison. Dans certains cas, vous souhaiterez effectuer une rupture, par exemple, réaliser un prolongement en style contemporain de votre habitation en pierre de tailles.

Bon à savoir : selon vos goûts, vos envies, et votre budget, votre partenaire Artep saura vous conseiller la meilleure manière de procéder, tout en réunissant et en coordonnant les professionnels nécessaires à la réalisation de votre projet d'extension.